| FAQ |


Comment fonctionne un moteur de recherche ? Et pourquoi parle-t-on presque exclusivement de celui de Google ?

Un moteur de recherche est un outil qui permet à l’internaute d’obtenir une liste de pages web pertinentes au regard d’une requête préalablement renseignée.
Ces pages sont rangées selon le degré de pertinence déterminé par les « robots », qui parcourent le web en permanence.
N’apparaîtront dans ce classement que les pages « indexées« , c’est à dire jugées dignes d’intérêt par les robots.

Il existe plusieurs moteurs de recherche. Mais Google se taille la part du lion (92% de part de marché) et ne laisse que des miettes à ses concurrents (Bing, Yahoo, DuckDuckGo, Qwant…).
C’est la raison pour laquelle tout travail de référencement naturel doit avant tout être pensé pour satisfaire les algorithmes de Google.

Il faut noter que les fameux algorithmes (règles de fonctionnement du moteur de recherche) évoluent sans cesse. Il est donc important de tenir une veille technologique efficace quand on travaille le référencement naturel.

Pourquoi est-il important pour moi de bien figurer dans les résultats de recherche Google ?

Les moteurs de recherche (et donc principalement Google) sont un canal d’acquisition de visiteurs incontournable pour tout propriétaire de site web. En effet, 93% des expériences de navigation démarrent par une recherche sur un moteur. Si votre objectif est d’attirer l’internaute à vous, il est donc essentiel d’être indexé sur Google.

Par ailleurs, un peu plus de 90% des internautes s’en tiendront à la première page de résultats sur le moteur de recherche. 95% n’iront pas plus loin que la deuxième page.

Si votre but est d’être trouvé par des internautes qui ne vous connaissent pas encore, il est donc essentiel de figurer sur la première page de résultats. Le SEO est là pour vous aider à atteindre cet objectif.

Qu’appelle-t-on le SEO ? Quel est le poids de la rédaction web dans le SEO ?

Le SEO (search engine optimization) est l’ensemble des techniques qui permettent à une page web de bien figurer dans les résultats des moteurs de recherche (SERP : search engine result pages).

Le SEO est composé de trois piliers :
– l’optimisation « on-page » : techniques de bon usage du langage HTML lors de la création du site.
– la rédaction web : techniques de création de contenu qui permettent à la fois de satisfaire les algorithmes des moteurs de recherche et de séduire les internautes qui, par leur comportement ainsi induit, contribueront au bon référencement de la page web.
– la stratégie d’acquisition de liens : techniques de création de liaisons entre pages web de sites différents

Le contenu est déjà ROI. L’évolution des algorithmes tend à lui donner encore plus d’importance à l’avenir. Ainsi, la mise en œuvre des techniques de rédaction web est plus que jamais incontournable pour qui souhaite mener une politique de référencement SEO efficace.

J’ai entendu parler de l’émergence de l’intelligence artificielle en matière de rédaction web. Dois-je m’y fier ?

L’intelligence artificielle (AI) a le vent en poupe, c’est un fait. La qualité de cette dernière s’accroît même de manière exponentielle. L’objectif est qu’à terme, l’AI puisse rédiger des textes susceptibles d’être au moins aussi bien référencés que du texte « humain ».

Il est néanmoins patent que l’humain restera seul à pouvoir proposer un ton caractéristique, une analyse argumentée ou une compréhension fine des besoins de l’internaute de manière à lui proposer la meilleure expérience possible. C’est à dire autant de choses qui justifient déjà que l’on fasse appel à un rédacteur web de qualité.

A l’heure où Google est de plus en plus vigilant à la satisfaction de l’internaute, il est vraisemblable que l’IA deviendra au fil du temps un précieux allié du rédacteur. L’un et l’autre ont des qualités (l’efficacité pour l’IA, la souplesse et la finesse pour le rédacteur) hautement complémentaires.

Au bout de combien de temps les effets du SEO sont-ils visibles ? Un rédacteur web peut-il garantir la première place dans Google ?

Les effets du SEO dépendent de la qualité des techniques mises en œuvre sur la page web. Mais ils dépendent aussi des efforts de la concurrence, des évolutions des algorithmes et de l’assiduité consentie pour les faire perdurer.

Un bon référencement produira ses premiers effets au bout de 4 à 6 semaines et sera entretenu pendant toute la durée de vie de la page.

Un bon rédacteur web ne garantit pas « la première page sur Google en moins de deux semaines« . Il met tout en œuvre pour développer ou maintenir la compétitivité d’une page web. En ce sens, les règles du SEO relèvent de celles de la compétition sportive : la première place est toujours espérée mais elle n’est jamais garantie. Elle ne sera jamais que l’heureuse conséquence d’une excellente préparation.

J’ai entendu dire que le SEA a des effets beaucoup plus rapides que le SEO dans les résultats de recherche Google. Dois-je y recourir ?

Le SEA (search engine advertising) est le recours à la régie publicitaire sur les moteurs de recherche (Google Ads chez Google). Il permet de figurer immédiatement en haut de première page des résultats de recherche. Il est à priori bien préférable au SEO pour qui souhaite être vu sur le net. Sauf que :

– le SEA est payant.
– les effets du SEA sont éphémères. Une fois le contrat publicitaire terminé, la page web perd instantanément sa place dans les résultats de recherche.
– Les liens proposés dans le cadre du SEA (précédés de la mention « Annonce ») peuvent ressembler à du spam et ne garantissent en rien le renvoi vers des sites sérieux.

En somme, le SEA n’est intéressant que dans le cadre d’une création récente de site web, le temps que les effets du SEO se fassent sentir. Et, quoi qu’il en soit, recourir au SEA ne dispense pas de produire des textes attrayants pour les internautes, spécialité du rédacteur web.

Mon objectif n’est pas de bien figurer dans les moteurs de recherche mais simplement de disposer d’un site internet. Ai-je quand même besoin d’un rédacteur web ?

Figurer dans les premiers résultats des moteurs de recherche n’est pas toujours une priorité. Par exemple, vous pouvez très bien utiliser un autre canal d’acquisition (réseaux sociaux, prospection directe…) et diriger vous-même vos prospects vers votre site web. Dans ce cas, le SEO ne vous sera pas utile.

Néanmoins, cela ne vous dispense pas de soigner le contenu de votre site, pour définitivement ferrer vos prospects. Il vous faudra alors porter une attention particulière au ton employé, à l’orthographe, à la syntaxe, à l’argumentation, au storytelling… Si vous n’êtes pas à l’aise avec toutes ces choses, qui concourent à établir votre crédibilité sur la toile, il est vivement conseillé de faire appel à un rédacteur web.

Quel budget devrai-je consacrer à la rédaction web ?

La question de la tarification en rédaction web est un serpent de mer. Il y a des différences importantes entre les rédacteurs juniors et chevronnés, généralistes et spécialisés… Le devis ne sera pas non plus le même si vous avez besoin de contenu pour l’intégralité de votre nouveau site web, pour quelques fiches produits ou pour un article de blog isolé.

Rédiger pour le web prend du temps. Il n’est pas anormal que le rédacteur ait besoin d’une à deux journées pour écrire un article de blog efficace (selon la longueur de ce dernier), ou qu’il ait besoin de quatre jours pour produire les textes de votre nouveau site web.
Sachant que le tarif journalier moyen d’un rédacteur web se situe quelque part entre 250 et 300 euros, vous comprendrez que faire appel à un rédacteur web vous coûtera quelques centaines d’euros pour un article de blog et autour du millier d’euros pour un petit site web de quatre ou cinq pages.

Pour en savoir plus, c’est par ici

Si je commande des travaux, en combien de temps me seront-ils livrés ?

C’est une évidence : plus vite seront mises en œuvre les techniques SEO, plus rapides seront leurs effets. Il est donc attendu que le rédacteur web livre ses textes dans le délai le plus réduit possible. Ce délai dépendra évidemment du carnet de commandes du rédacteur et de la complexité du sujet.

Dans tous les cas, je me fixe de ne pas excéder quelques jours avant rendu des travaux (après remise du devis signé par le client). A cela pourra s’ajouter la demande de corrections éventuelles par le client.

Qu’est-ce qu’un rédacteur web SEO digne de confiance ?

Un rédacteur web digne de confiance est un rédacteur :

– qui ne vous promet pas l’impossible. Du style « la première page dans Google en moins de deux semaines » (cf « Au bout de combien de temps les effets du SEO sont-ils visibles…? »)
– qui a un portfolio (articles de démonstration qui vous permettent d’évaluer son style, son niveau de maîtrise de la langue française, la qualité du référencement…)
– qui prend le temps, le cas échéant, de vous expliquer sa politique tarifaire
– qui vous implique pleinement dans la réflexion relative à la stratégie rédactionnelle
– qui sait vous dire quand votre demande dépasse son champ de compétences
– qui reste informé des évolutions techniques SEO (algorithmes, bonnes pratiques…)
– avec qui, globalement, le courant passe bien. En effet, la bonne mise en œuvre du SEO passera souvent par une collaboration qui durera quelque temps.
– en un mot, qui vous semble crédible. Comment, sans cela, espérer que lui-même rende votre page web crédible ?

Faut-il suivre une formation pour devenir rédacteur web SEO ? La profession est-elle réglementée ?

Non, la profession n’est pas réglementée.
Et donc non, il n’est pas nécessaire de suivre une formation spécifique.

La rédaction web s’appuie sur des compétences linguistiques et une solide culture, générale ou spécialisée sur une thématique. Ces compétences ne nécessitent pas d’en passer par une formation.

Par contre, le SEO ne s’improvise pas. Et si le rédacteur web vient (suite à reconversion) d’un secteur professionnel totalement extérieur au digital/numérique, il est souhaitable pour lui de se former préalablement aux techniques de référencement naturel.
De nombreuses formations existent aujourd’hui. J’en ai moi-même suivi une en 2021 au CNAM, organisme de formation réputé pour son sérieux.

Par la suite, le rédacteur web doit tenir une veille technologique autour de son activité. Cela représente une part non négligeable de son temps de travail.

En clair : quel intérêt ai-je à faire appel à un rédacteur web SEO ?

Écrire pour son propre site web fait partie de ces choses que l’on pense pouvoir faire facilement, histoire d’économiser un petit budget.

Malheureusement, les erreurs graves (en terme de SEO) sont alors fréquentes. Et toutes nuiront à la visibilité du site et à la crédibilité auprès des internautes :
– mise en œuvre inexistante ou mauvaise des techniques SEO
– commission d’erreurs pénalisées par Google (duplication de contenu…)
– rédaction de textes lourds, avec des fautes, peu engageants et qui nuisent finalement à la crédibilité
– sous-exploitation des bienfaits de la tenue régulière d’un blog
– …

Vouloir assurer soi-même le référencement naturel ou la rédaction des textes de son site web part toujours d’une bonne intention. Certains s’en sortiront très bien mais d’autres compromettront tout espoir de visibilité sur le web. Car écrire pour le web est un métier, ni plus ni moins.

Alors, puisque, à ma connaissance, aucun(e) rédacteur(trice) web n’a encore jamais mordu à travers le trou du téléphone une personne venue simplement l’interroger sur l’intérêt de son métier, n’hésitez pas à entamer une discussion gratuite et sans engagement avec celui ou celle de votre choix.